Premiére rencontre

En Laponie, les forets, sont vastes, très vastes…. Si elles paraissent vides au premier abord, on peut trouver des indices du passage de mammifères (élans, rennes, lièvres). Après avoir trouvé des fumées d’élans, je me décide à aller affuter dans cette foret.

Lever à 4h30, puis affut contre un arbre, assis sur la mousse alors que la température n’est que de quelques degrés. Le silence règne. Alors que le froid me ronge, un craquement de branche se fait entendre……. Aucun animal n’est visible. Il m’est impossible de me déplacer sans me faire repérer dans cette foret silencieuse, il faut attendre……. Je me sens observé, je tourne la tête, et la, en face de moi, mon premier élan m’observe. Plus haut qu’un cheval, il me fixe, puis cette femelle part se perdre dans la taïga avec son petit.

_MG_5071

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.